#17

La Hague se rebelle : Piscine nucléaire stop

Par Zoom écologie

Alors que le gouvernement ambitionne de construire de nouveaux réacteurs nucléaires, EDF ne sait déjà plus quoi faire de ses combustibles usagés et autres déchets radioactifs. Avec sa complice Orano, elle pensait avoir trouvé une solution à l’embouteillage des déchets nucléaires en construisant des piscines de refroidissement et de stockage sur le site de l’usine de retraitement de La Hague, dans la région la plus nucléarisée du monde. C’était sans compter sur le ras-le-bol de nombreux et nombreuses habitantes, qui refusent ce nouveau chantier polluant et la perspective d’une nouvelle poubelle nucléaire (à 250 mètres du bourg de Jobourg), en plus de ce que stocke déjà l’usine Orano et l’ancien centre de l’ANDRA. Depuis le début de l’année 2022, le collectif Piscine nucléaire stop dénonce la concertation bidon organisée par EDF et à réussi à faire suspendre le processus jusqu’en juin. Nous avons rencontré deux membres du collectif qui nous expliquent les enjeux de ces piscines de déchets et les débuts de cette nouvelle lutte à la Hague. Nous vous emmenons aussi au carnaval contre les piscines nucléaires qui a eu lieu à Beaumont-Hague le samedi 26 février. Le collectif Piscine nucléaire stop annonce ses RDV sur sa page FB Le discours officiel d’EDF sur le "projet piscine" (qui considère le début du chantier comme déjà acté avant même la concertation publique) est à retrouver ici