#3

1848. L’épreuve de la révolution

Par Stathis Kouvélakis, Marina Simonin ET Adèle Haenel

Pour cette nouvelle émission, je vous propose de voyager au cœur du printemps des peuples, en pleine révolution de 1848. Commencée à Paris le 22 février, elle gagne Berlin le 18 mars et, en quelques semaines à peine, elle s’impose comme une révolution européenne. A la veille de la révolution, Marx et Engels viennent tout juste d’élaborer leur conception matérialiste de l’histoire et de participer à la réorganisation du mouvement communiste. L’expérience de la révolution est l’occasion pour eux de confronter leur théorie à l’épreuve de la pratique. Pendant un an, d’avril 1848 au mois de mai 1849, Marx et Engels participent activement à la révolution allemande. Ils écrivent des centaines d’articles, analysent au quotidien les dynamiques qui travaillent ce processus historique complexe et inédit et interviennent directement dans le cours des événements. Ils proposent des mots d’ordre, débattent de choix tactiques, polémiquent avec leurs adversaires et travaillent le mouvement depuis l’intérieur de ses organisations. On peut dire qu’il s’agit du moment le plus militant de leur trajectoire.