C’est quoi le plan ?

Par Contretemps

Une effervescence d’avenir, d’égalité et de justice secoue la France et le monde. Jusqu'à présent elle n'a pas su enclencher le frein d'urgence, sur la voie des catastrophes planétaires et des dominations quotidiennes. Nous avons fait l’expérience de la force immense que nos luttes devront accumuler ensemble pour ébranler l’ordre existant. "C'est quoi le plan ?", un podcast de la revue Contretemps, proposera de débattre de toutes nos stratégies pour bâtir un autre monde. Parfois, par chance, nous avons vu le monde d’après. Dans "C'est quoi le plan ?", nous accueillons toutes les voix de celles et ceux qui en cherchent les chemins. Tous les guides de survie, les programmes, toutes les transitions, les planifications, tous les plans d'attaque nourrissent le débat stratégique. D'une façon ou d'une autre, les empires d’aujourd’hui seront les cendres de demain. Ils pourraient bien entraîner l’humanité dans leur chute. Alors... Quel autre horizon nous reste-t-il ? Que faire pour l'atteindre ? Nous vous offrons une nouvelle réponse à chaque épisode de : "C'est quoi le plan ?" La musique de l'introduction est extraite de "Nuit de Satin ft. Soleil Bleu" par Dopamoon (Le SuperHomard Remix).

Spectre – C’est quoi le plan ?
#6

Une organisation non capitaliste de la vie : discussion avec Jérôme Baschet - partie 1

Par Jérôme Baschet ET Ludivine Bantigny

La question est aujourd'hui de savoir si l'humanité parviendra à se débarrasser du capitalisme avant que celui-ci ne se débarrasse d'elle." Le travail patient de Jérôme Baschet, son œuvre et tout simplement sa vie dans le Chiapas rebelle des zapatistes lancent depuis des années des adieux affirmés: des "Adieux au capitalisme". Dans ce podcast en trois parties mené avec Ludivine Bantigny, Jérôme Baschet évoque les ravages et saccages du capitalisme en proposant à son sujet une analyse sans concession. Mais il y est surtout question de perspectives tangibles pour une société débarrassée de l'accumulation dévastatrice et de questionnements stratégiques essentiels. Face à la "tourmente qui vient", comment nous dé-capitaliser, libérer des espaces de la marchandise, bâtir un buen vivir, une vie juste et bonne délestée des impératifs capitalistes? Voir plus

Le capitalisme ne peut se perpétuer sans une croissance continue et en principe illimitée. Cette obligation de croissance est son impératif catégorique. La dilatation de l’économie est exponentielle. Dans ce premier épisode d’un podcast en trois parties, Jérôme Baschet revient avec Ludivine Bantigny sur l’analyse méthodique des ravages et saccages engendrés par le capitalisme, et sur sa matrice essentielle, la pulsion d’illimitation.

#5

La NUPES : quelle union pour quel combat ?

Par Aurélie Trouvé, Julien Bayou ET Stathis Kouvélakis

Le scénario semblait bien ficelé, et parfait pour engager une nouvelle étape dans la grande destruction néolibérale : un deuxième mandat d'Emmanuel Macron, avec comme principale opposante Marine Le Pen et l'extrême droite. L'excellent score de Jean-Luc Mélenchon et la constitution de la NUPES ont modifié la situation politique en France, en faisant émerger une alternative à ce cauchemar. Mais que veut la NUPES ? C'est quoi son plan ? C'est le thème du débat que nous mettons à disposition ici entre Aurélie Trouvé (présidente du parlement de la NUPES) et Julien Bayou (secrétaire national d'EELV), tou·tes deux candidat·es aux législatives ; un débat animé par Stathis Kouvélakis, philosophe membre de la rédaction de Contretemps. Voir plus

Merci à Raphaël Schneider de Hors-Série de nous avoir permis de reprendre ce débat dans le cadre de notre podcast !

#4

Unité et radicalité à gauche : entretien avec Aurélie Trouvé

Par Aurélie Trouvé, Fanny Gallot ET Mathieu Bonzom

A partir de son livre "Le bloc arc-en-ciel : pour une stratégie radicale et inclusive", Aurélie Trouvé, alors porte-parole d’ATTAC, trace des voies vers une gauche radicale plus unie et plus forte de sa diversité de mouvements sociaux et politiques. Voir plus

Mouvements féministes, environnementaux, antiracistes, syndicaux et sociaux, mobilisations de rue et de masse, luttes sur les lieux de travail ou de vie ou encore dans des ZAD, action directe et campagnes électorales… comment unifier la gauche radicale sans l’uniformiser ? Quels types d’organisations construire ? Quels « écosystèmes » créer entre différents mouvements ? Comment s’appuyer sur une complémentarité des tactiques pour renouer avec des victoires décisives ? Quelles urgences, quelles priorités faut-il se donner ? Quelles formes de planification, de relocalisation, de socialisation du travail productif et reproductif devrons-nous mettre en œuvre ? Quelle stratégie adopter pour passer des résistances à l’offensive de masse pour une autre société, à la hauteur des enjeux de la période actuelle ?

NB : Cet entretien a été réalisé avant qu’Aurélie Trouvé ne devienne présidente du parlement de « L’union populaire », dans le cadre de la campagne Mélenchon aux présidentielles 2022. Montage réalisé par Gilles Martinet.

Lectures proposées :

 

#3

Communisme et stratégie : discussion avec Frédéric Lordon - partie 3

Par Ludivine Bantigny ET Frédéric Lordon

Pour ce premier épisode de "C’est quoi le plan ?", le podcast de Contretemps consacré aux enjeux stratégiques, Ludivine Bantigny discute avec Frédéric Lordon, à l’occasion de la sortie de son dernier livre, Figures du communisme (La Fabrique). Il s’agit de revenir, au-delà même de ce livre, sur un parcours et le déploiement de questionnements stratégiques menés depuis plusieurs années par Frédéric Lordon, pour contribuer à sortir de l’impuissance. La discussion se mène en trois volets. Le premier est consacré à l’état du capitalisme parvenu à un stade d’accumulation tel qu’il devient non plus seulement délétère mais mortifère, responsable d’un véritable écocide. Le capitalisme est décrit ici comme une prise d’otage, un capturat, qui renvoie aussi à un certain régime d’affects et de pulsions. Le second volet aborde une alternative qui serait désirable, ce que Frédéric Lordon avec d’autres n’hésite pas/plus à appeler "communisme". On y revient sur les expériences émancipées de l’emprise capitaliste et cet échange s’accompagne d’un débat sur l’État, sur son dépérissement ou pas. Enfin le dernier volet explore les nœuds stratégiques qui forment en eux-mêmes une perspective de transition, notamment par la description de ce qui est dénommé garantie économique générale : on s’interroge sur un programme et plus encore un projet qui ne soit pas institutionnel mais bel et bien émancipateur. Voir plus

Réalisation : Ludivine Bantigny et Gilles Martinet
Musique : « Nuit de Satin ft. Soleil Bleu », Dopamoon (Le SuperHomard Remix)

#2

Communisme et stratégie : discussion avec Frédéric Lordon - partie 2

Par Ludivine Bantigny ET Frédéric Lordon

Pour ce premier épisode de "C’est quoi le plan ?", le podcast de Contretemps consacré aux enjeux stratégiques, Ludivine Bantigny discute avec Frédéric Lordon, à l’occasion de la sortie de son dernier livre, Figures du communisme (La Fabrique). Il s’agit de revenir, au-delà même de ce livre, sur un parcours et le déploiement de questionnements stratégiques menés depuis plusieurs années par Frédéric Lordon, pour contribuer à sortir de l’impuissance. La discussion se mène en trois volets. Le premier est consacré à l’état du capitalisme parvenu à un stade d’accumulation tel qu’il devient non plus seulement délétère mais mortifère, responsable d’un véritable écocide. Le capitalisme est décrit ici comme une prise d’otage, un capturat, qui renvoie aussi à un certain régime d’affects et de pulsions. Le second volet aborde une alternative qui serait désirable, ce que Frédéric Lordon avec d’autres n’hésite pas/plus à appeler "communisme". On y revient sur les expériences émancipées de l’emprise capitaliste et cet échange s’accompagne d’un débat sur l’État, sur son dépérissement ou pas. Enfin le dernier volet explore les nœuds stratégiques qui forment en eux-mêmes une perspective de transition, notamment par la description de ce qui est dénommé garantie économique générale : on s’interroge sur un programme et plus encore un projet qui ne soit pas institutionnel mais bel et bien émancipateur. Voir plus

Réalisation : Ludivine Bantigny et Gilles Martinet
Musique : « Nuit de Satin ft. Soleil Bleu », Dopamoon (Le SuperHomard Remix)

#1

Communisme et stratégie : discussion avec Frédéric Lordon - partie 1

Par Ludivine Bantigny ET Frédéric Lordon

Pour ce premier épisode de "C’est quoi le plan ?", le podcast de Contretemps consacré aux enjeux stratégiques, Ludivine Bantigny discute avec Frédéric Lordon, à l’occasion de la sortie de son dernier livre, Figures du communisme (La Fabrique). Il s’agit de revenir, au-delà même de ce livre, sur un parcours et le déploiement de questionnements stratégiques menés depuis plusieurs années par Frédéric Lordon, pour contribuer à sortir de l’impuissance. La discussion se mène en trois volets. Le premier est consacré à l’état du capitalisme parvenu à un stade d’accumulation tel qu’il devient non plus seulement délétère mais mortifère, responsable d’un véritable écocide. Le capitalisme est décrit ici comme une prise d’otage, un capturat, qui renvoie aussi à un certain régime d’affects et de pulsions. Le second volet aborde une alternative qui serait désirable, ce que Frédéric Lordon avec d’autres n’hésite pas/plus à appeler "communisme". On y revient sur les expériences émancipées de l’emprise capitaliste et cet échange s’accompagne d’un débat sur l’État, sur son dépérissement ou pas. Enfin le dernier volet explore les nœuds stratégiques qui forment en eux-mêmes une perspective de transition, notamment par la description de ce qui est dénommé garantie économique générale : on s’interroge sur un programme et plus encore un projet qui ne soit pas institutionnel mais bel et bien émancipateur. Voir plus

Réalisation : Ludivine Bantigny et Gilles Martinet
Musique : « Nuit de Satin ft. Soleil Bleu », Dopamoon (Le SuperHomard Remix)