Zoom écologie

Par Zoom écologie

Zoom écologie est une émission de la radio Fréquence Paris Plurielle, diffusée tous les jeudis soirs sur 106.3 fm en Ile-de-France et chaque semaine sur Spectre. Plusieurs équipes se relaient pour raconter, entre reportages et entretiens, les luttes et les réflexions de celles et ceux qui ne se contentent pas de petits gestes ni de marcher pour le climat. Voir plus

Retrouvez toutes nos émissions précédentes et nos actualités sur notre site http://zoom-ecologie.net/ et sur Twitter @ZoomEcologie.

S’abonner sur

Spectre – Zoom écologie
#28

Dans le grand système électrique - À bout de flux, avec Fanny Lopez

Par Zoom écologie

Alors que la problématique de l’approvisionnement en électricité est très discutée actuellement, que ce soit du point de vue de la production (les sources d’énergie, leur prix, leur impact carbone, le programme de relance du nucléaire...) ou de la consommation (les "petits gestes" et la flambée des factures), Fanny Lopez propose de s’intéresser à ce qui se tient entre ces deux bouts de la chaîne : le réseau électrique. Ce sont ces infrastructures matérielles qui font tourner l’économie actuelle et qui organisent en grande partie les territoires où nous vivons. On aborde donc les rapports entre infrastructures électriques et numériques, les conséquences du démantèlement du service public et du triomphe d’une logique capitaliste libérale, mais aussi les possibilités d’un autre réseau électrique qui laisserait plus de place à la décision collective, locale, et à des formes de solidarité. Voir plus

Pour aller plus loin :
La série « ça grésille dans le poteau – histoires de la lutte contre la THT Cotentin-Maine, 2005-2013 » s’écoute ici
Et si vous voulez participer à un chantier collectif et une assemblée des luttes liées à l’énergie à la grange de Montabot (50) la première semaine d’octobre 2022, les infos sont

#27

De la Hague à la Clusaz, des nouvelles des luttes en cours

Par Zoom écologie

Dans cette émission en deux parties, deux reportages qui reviennent sur des rendez-vous militants du mois de juin : - la manifestation du 18 à Cherbourg contre le projet de piscine d’entreposage de combustibles nucléaires usagés sur le site de La Hague. À l’appel du collectif Piscine Nucléaire Stop, 800 personnes ont défilé pour s’opposer à ce nouveau projet de poubelle nucléaire dans une des régions les plus nucléarisées du monde, et pour revendiquer une véritable consultation démocratique des habitant.e.s. - le Grondement des Cimes, le week-end du 25-26 juin à la Clusaz, contre la construction de retenues collinaires (lacs artificiels visant à alimenter en eau les canons à neige) et plus largement contre la mono-industrie du tourisme en montagne. Merci à Lou pour ce son !

#26

Retour sur les rencontres anti-olympiques internationales (mai 2022)

Par Zoom écologie

Retour sur les Rencontres internationales anti-olympiques qui se sont tenues à Saint-Denis le 21 et 22 mai dernier, avec d’abord un Toxic tour au parc de la Courneuve pour un tour d’horizon des dégâts que les Jeux 2024 occasionnent en Seine-Saint-Denis ; et ensuite deux interviews avec des membres des délégations anti-olympiques de Los Angeles et des Pyrénées catalanes. Voir plus

Cerianne et Joni de NOlympics LA racontent la création de la coalition anti-olympique californienne et ses stratégies de luttes contre les effets des Jeux prévus en 2028, en articulation avec les mouvements déjà existants pour le droit au logement, contre la gentrification, et pour la justice environnementale. Maria de Stop JJOO explique les enjeux de la lutte contre la candidature de la région Catalogne aux Jeux d’hiver 2030 et pour des conditions de vie pérennes dans les Pyrénées, hors de l’industrie du tourisme et du ski qui chassent les habitant.e.s hors de leurs logements et les contraignent à des emplois précaires. La candidature 2030 a d’ailleurs été abandonnée depuis, mais la lutte continue pour empêcher une candidature 2034.

Plus d’infos sur le mouvement international anti-olympique ici

Plus de sons des rencontres de mai 2022 sur les ondes de Fréquence Paris Plurielle ici et et ici aussi

#25

L’empire du carbone : Criminels climatiques, avec Mickaël Correia

Par Zoom écologie

Nous recevons dans cette émission le journaliste Mickaël Correia pour son livre "Criminels climatiques", paru en janvier 2022 à la Découverte. Dans cette enquête, il se penche sur les 3 multinationales les plus émettrices de gaz à effet de serre : Aramco (pétrole, Arabie saoudite), China Energy (charbon, Chine) et Gazprom (gaz, Russie). S'intéresser aux stratégies économiques et de communication de ces mastodontes du capitalisme fossile permet de remettre l'attention sur la responsabilité des entreprises et de la finance dans le désastre climatique et de contrer le discours néolibéral dominant qui se focalise sur la responsabilité individuelle.

#24

Retour à la Hague - Xavière Gauthier, Sophie Houdart et le collectif Piscine Nucléaire Stop

Par Zoom écologie

Dans cette émission, nous faisons un "retour à la Hague" à la croisée de deux événements : la réédition de "La Hague, ma terre violentée", le récit de Xavière Gauthier (1981) dans la collection Sorcières des éditions Cambourakis, et l’appel à manifester le 18 juin à Cherbourg contre le projet de piscine de déchets nucléaires à la Hague. Voir plus

Nous recevons donc Xavière Gauthier et l’anthropologue Sophie Houdart, qui a participé à la réédition de l’ouvrage et travaille sur la vie « avec » les radiations dans la région de Fukushima ; ainsi que Lisa et Mathilde du collectif Piscine nucléaire stop

#23

Décoloniser la protection de la nature

Par Zoom écologie

Entretien avec Fiore Longo, directrice de la campagne "décoloniser la protection de la nature" chez Survival International. Dans cette émission nous abordons les menaces qui pèsent sur les peuples autochtones à travers le monde : l’accaparement de leurs terres et de leurs ressources par des industries, mais aussi par des organisations qui se réclament de l’écologie. Déplacements forcés, spoliations et exploitations permettent de faire place à de grands projets (miniers, pétroliers) mais aussi à des "parcs nationaux" qui ont pour ambition de "préserver" une "nature" vidée de ses habitant.es. Violence et racisme caractérisent ces entreprises "écologiques", qui répondent aussi à des enjeux commerciaux, les "parcs nationaux" étant des destinations touristiques.

#22

Écofascismes - émission en public avec Antoine Dubiau

Par Zoom écologie

Alors que l’on a souvent tendance, y compris dans les luttes environnementales, à considérer que l’écologie est fondamentalement une idée progressiste, "de gauche", certains courants de pensée suscitent un malaise, une intuition sur leur caractère potentiellement réactionnaire. A travers une réflexion sur la fascisation de l’écologie/l’écologisation du fascisme, Antoine Dubiau a exploré à la fois les tendance potentiellement (ou réellement) réactionnaires de la pensée écologique, et la pensée proprement écologique de l’extrême-droite. Il propose aussi des pistes pour "clarifier le discours écologique". Écofascismes est publié aux éditions Grévis. [émission enregistrée en public le 18 mai 2022 à Paris XIX - Suite à un problème technique, le son n’est pas aussi bon que d’habitude. Nous vous déconseillons de l’écouter au casque et nous excusons pour le désagrément !]

#21

Comment le recyclage détruit l’environnement au Vietnam - Entretien avec Mikaëla Le Meur

Par Zoom écologie

Mikaëla Le Meur a publié Le mythe du recyclage, un livre qui reprend ses observations de terrain dans le village de Minh Kai au Vietnam. Elle explique comment le commerce international de déchets "recyclables" y entraîne une délocalisation de la pollution. Les restes de la consommation européenne, états-unienne, japonaise ou australienne s’accumulent dans des espaces mal équipés pour les traiter, polluant l’environnement tout en produisant de nouveaux objets de médiocre qualité. Voir plus

Émission du 24/02/2022 présentée par Culture POUB

#20

Retour sur action : quand XR occupe les grands boulevards

Par Zoom écologie

Le week-end du 16 avril, entre les deux tours d’une élection présidentielle particulièrement déprimante, le bitume des grands boulevards parisiens et les pieds de la porte Saint-Denis se sont couverts de paille, de tentes, de drapeaux colorés et de gens qui discutent au soleil. C’était une occupation menée par Extinction Rebellion, action baptisée l"inévitable rébellion". Pourquoi avoir choisi ce weekend prolongé d’entre-deux tours pour cette action ? Quelles revendications étaient portées, et à qui s’adressaient-elles ? Comment se déroule une action de cette ampleur, et comment expliquer le pacifisme tout à fait inhabituel des forces de police ? Si le but était de créer une agora, qu’est-ce qui ressort des nombreuses assemblées et discussions, de la participation de personnes ayant des cultures politiques et des pratiques différentes ? On fait le bilan de cette action avec un reportage réalisé sur place et une discussion en studio avec Pancho, un des membres de XR qui a participé à l’organisation de l’occupation.

#19

Jardins ouvriers et populaires en lutte en Seine-Saint-Denis

Par Zoom écologie

Pour terminer ce mois de mars 2022, retour sur deux RDV des luttes pour des jardins ouvriers et populaires en Seine-Saint-Denis : - la marche pour le climat dans le 93, organisée le dimanche 13 mars 2022 à l’appel du collectif des Jardins d’Aubervilliers, qui célébrait une première victoire juridique : la suspension des travaux de la piscine sur l’emprise des jardins et la condamnation des aménageurs à le remettre en état. Cette décision redonne un peu d’espoir pour la protection d’autres parties des jardins, menacées par le chantier de la ligne 15 du Grand Paris Express et face au rouleau compresseur des JO 2024. Plusieurs collectifs du 93 étaient présents à cette marche pour défendre des lieux de vie contre la bétonisation, ainsi que le collectif des Jardins des Vaîtes de Besançon qui appelle à des Assises nationales des jardins populaires en lutte les 2 et 3 avril 2022. - le Rassemblement contre le béton, organisé par le collectif Des Tartres faisons terres communes le 20 mars. Entre Saint-Denis, Pierrefitte et Stains, 33 ha de terre agricole sont en train d’être détruite. Différents membres du collectif évoquent les enjeux de la réappropriation de ces terres : la possibilité d’une production maraîchère autonome pour les habitant.e.s des quartiers populaires, le besoin d’espaces extérieurs collectifs pour jouer, cultiver, se promener... sans se faire avoir par les logiques marchandes de l’économie "sociale" ou de la spéculation immobilière. Voir plus

[émission diffusée d’abord dans l’Actualité des Luttes sur Fréquence Paris Plurielle]

#18

Les Soulèvements de la terre - Lyon, mars 2022

Par Zoom écologie

Le 5 mars dernier, Zoom écologie était à Lyon pour la journée d’action contre Bayer-Monsanto et l’agrochimie appelée par les Soulèvements de la terre. Suivi de la journée en direct sur le plateau radio organisé par radio Canut, avec des invité.e.s remonté.e.s contre l’agrochimie : membres des Soulèvements, de la Confédération paysanne, du collectif Vietnam Dioxine, des Faucheurs volontaires, de Youth for climate et XR Lyon ; ambiances de la manif ; pubs vraies et fausses, crêpes et lacrymos au programme !

#17

La Hague se rebelle : Piscine nucléaire stop

Par Zoom écologie

Alors que le gouvernement ambitionne de construire de nouveaux réacteurs nucléaires, EDF ne sait déjà plus quoi faire de ses combustibles usagés et autres déchets radioactifs. Avec sa complice Orano, elle pensait avoir trouvé une solution à l’embouteillage des déchets nucléaires en construisant des piscines de refroidissement et de stockage sur le site de l’usine de retraitement de La Hague, dans la région la plus nucléarisée du monde. C’était sans compter sur le ras-le-bol de nombreux et nombreuses habitantes, qui refusent ce nouveau chantier polluant et la perspective d’une nouvelle poubelle nucléaire (à 250 mètres du bourg de Jobourg), en plus de ce que stocke déjà l’usine Orano et l’ancien centre de l’ANDRA. Depuis le début de l’année 2022, le collectif Piscine nucléaire stop dénonce la concertation bidon organisée par EDF et à réussi à faire suspendre le processus jusqu’en juin. Nous avons rencontré deux membres du collectif qui nous expliquent les enjeux de ces piscines de déchets et les débuts de cette nouvelle lutte à la Hague. Nous vous emmenons aussi au carnaval contre les piscines nucléaires qui a eu lieu à Beaumont-Hague le samedi 26 février. Le collectif Piscine nucléaire stop annonce ses RDV sur sa page FB Le discours officiel d’EDF sur le "projet piscine" (qui considère le début du chantier comme déjà acté avant même la concertation publique) est à retrouver ici

#16

Entretien avec Alim Omer, président de l’association des Ouïghours de France (novembre 2021)

Par Zoom écologie

Alim Omer nous présente l’Association des Ouïghours de France et revient avec nous sur l’exploitation et le travail forcé des ouïghours dans les champs de tomates ou de coton, dans les industries manufacturières, dans le trafic d’organes mondial. Il explore avec nous les aspects sanitaires, environnementaux et économiques de ce génocide en cours sous nos yeux.

#15

Lutte contre le projet Montagne d’Or en Guyane - avec Marine Calvet du collectif Or de question (octobre 2021)

Par Zoom écologie

Marine Calmet, juriste et membre du collectif Or de Question, fait le point avec nous sur la lutte contre le projet "Montagne d’Or", qui menace la forêt et les sols guyanais avec l’ouverture d’une nouvelle mine.

#14

Extractivisme, colonialisme et radiations - l’Atlas de l’uranium avec Sortir du nucléaire

Par Zoom écologie

Dans une période où les nucléaristes français font campagne pour faire passer le nucléaire pour une énergie "verte" et "propre", on prend le contrepied de l’écologie capitaliste-compatible qui ne pense que par le prisme du carbone. Et puisqu’on est matérialistes, on part sur les traces de l’uranium, la matière première de l’industrie nucléaire civile et militaire. Avec Charlotte Mijeon du réseau Sortir du nucléaire, pour parler de l’Atlas de l’uranium. Voir plus

On revient donc d’abord sur l’extraction de l’uranium, dont l’exploitation s’inscrit profondément dans des rapports coloniaux et de racisme environnemental. Cette extraction a des effets dévastateurs à long terme à la fois sur les travailleurs et travailleuses qui ont été en contact avec le minerai, et sur les populations qui vivent près des mines (radiations, contamination au gaz radon) ; et sur l’environnement puisque la dépollution des anciens sites miniers est toute relative.
Ensuite, le minerai d’uranium est exporté partout dans le monde pour être transformé afin d’alimenter les centrales électriques, mais aussi la fabrication d’armes atomiques, et voyage de nouveau sous la forme de déchets nucléaires. C’est donc toute une économie de l’uranium qui engraisse de grandes multinationales minières mais surtout des consortiums semi-publics : l’industrie nucléaire ne fonctionne que sous perfusion d’argent public, comme dans le cas d’Areva/Orano.

Pour finir, nous revenons sur les annonces (délirantes) d’E. Macron sur la construction de 6 à 14 nouveaux réacteurs nucléaires et sur les perspectives de lutte.

L’atlas de l’uranium est disponible ici. Pour aller plus loin, voir aussi la rubrique « mines d’uranium » sur le site de la CRIIRAD

#13

Contre la bétonisation et la gentrification : tour de quartier à Aubervilliers

Par Zoom écologie

Zoom écologie vous emmène en balade autour du fort d’Aubervilliers avec les habitant.e.s en colère contre les décisions autoritaires, la gentrification et la bétonisation à l'occasion d'un tour de quartier organisé le 29 janvier ; et revient en fin d’émission sur l’action de blocage du chantier de la piscine du 2 février et sa répression. Voir plus

A Aubervilliers, plusieurs projets de construction et de rénovation urbaine sont en cours : piscine d’entraînement olympique et son solarium, gares du métro 12 et 15, éco-quartier du Fort, « rénovation » par l’ANRU (agence nationale de la rénovation urbaine) dans les cités Emile Dubois et la Maladrerie…
Ces projets ont en commun d’être menés par des gros opérateurs comme la Société du Grand Paris/Grand Paris Aménagement, la Solidéo (Société de livraison des ouvrages olympiques) ou encore l’ANRU qui est un « établissement public industriel et commercial » ; et ils ont aussi en commun de se préoccuper assez peu de l’avis et de la vie des habitant.e.s déjà présent.e.s dans les quartiers concernés.
C’est pour faire entendre leurs voix et protester contre des projets qui visent surtout à bétonner encore plus et transformer la population d’Aubervilliers en attirant des habitant.e.s plus aisé.e.s et en diminuant la part de logements sociaux que les collectifs de défense des Jardins des Vertus et de la Maladrerie ont organisé le samedi 29 janvier un « tour de quartier ».

Pour en savoir plus sur les jardins, c’est ici ; et pour la Maladrerie. L’article sur la gentrification cité est à retrouver ici.

#12

Nouveau paysage de classe et de conflit aux États-Unis - Hinterland avec Phil A. Neel (novembre 2020)

Par Zoom écologie

Au lendemain des élections présidentielles aux Etats-Unis, nous recevions Phil A. Neel, géographe communiste de Seattle, pour discuter son livre Hinterland paru en français aux éditions Grevis [rediffusion, novembre 2020]. Voir plus

L’hinterland, c’est l’arrière-pays du capitalisme, des banlieues où se concentrent les infrastructures logistiques et leurs ouvrier.e.s aux zones reculées qui vivent de l’extraction des matières premières, en passant par les banlieues lointaines plus cossues et les anciennes villes industrielles en déclin. L’hinterland, ce sont donc les espaces dégradés et en crise d’où émergent des formes politiques inattendues des conflits récents : d’un côté les révoltes des banlieues noires avec Black Lives Matter, de l’autre les milices patriotes.
Nous recevons aussi Adrien, l’éditeur du livre en français, qui aborde les idées fortes du livre et ce qu’elles nous permettent de penser dans le contexte français, presque deux ans après le début du mouvement des Gilets Jaunes.

#11

Cleveland, désurbanisation et résistances dans l’Amérique abandonnée - Max Rousseau et Vincent Béal

Par Zoom écologie

Avec Vincent Béal et Max Rousseau, auteurs de Plus vite que le coeur d’un mortel. Désurbanisation et résistances dans l’Amérique abandonnée (paru aux éditions Grevis). On aborde les phénomènes de prises et de déprises de terres dans une ville en déclin - Cleveland, aux USA - avec à la fois des tentatives d’auto-organisation pour répondre à des besoins de subsistance, des formes de capitalisme social (le "Cleveland model" qui repose sur la consommation locale de biens et services produits par des entreprises coopératives) et des formes familières de spéculation foncière dans les friches et les interstices urbains.

#10

Politique des soulèvements terrestres - Entretien avec Léna Balaud et Antoine Chopot

Par Zoom écologie

Dans cette émission nous recevons Léna Balaud et Antoine Chopot pour discuter de leur livre Nous ne sommes pas seuls : politique des soulèvements terrestres, paru en mars dernier dans la collection Anthropocène (Seuil). Voir plus

A partir d’expériences de luttes dans différentes régions du monde, les deux auteures proposent de penser les alliances entre humains et non-humains dans les luttes environnementales, et dans une perspective communiste. On discute donc de bombes à graines, d’alliances entre naturalistes et balbuzards pour sauvegarder des forêts, de la participation des brebis à la mobilisation contre une déviation routière ou encore de la résistance de l’amarante dans les champs d’OGM ; et on s’interroge sur la lutte de classe qui opposerait les capitalistes, bétonneurs et autres profiteurs, aux vivants humains et non-humains dont les intérêts convergent dans la défense de la terre.
On espère que cette discussion vous donnera envie de lire le livre et de poursuivre la réflexion !

#9

Les Soulèvements de la terre - Grand Péril Express, juin 2021

Par Zoom écologie

Désarmons le béton ! Une émission sur l'action finale de la saison 1 des Soulèvements de la terre : reportage lors de l'action Grand Péril Express (blocage et occupation de sites de production de béton à Gennevilliers), puis retour en studio pour le débrief et une discussion sur les objectifs des Soulèvements avec deux participants. Voir plus

On vous emmène d’abord au port de Gennevilliers avec un reportage sur l’occupation de plusieurs sites de l’industrie du béton lors de l’action Grand péril express. Les bétonneurs sont en effet au coeur des logiques destructrices de l’aménagement urbain, avec la construction des équipements des JO (la piscine et son solarium sur les jardins d’Aubervilliers, le village des médias sur le parc de la Courneuve), du Grand Paris express (métro 17 et 18 avec gares en plein champ à Gonesse et à Saclay) ou encore des projets immobiliers douteux (tous ces « éco-quartiers » en béton que les promoteurs adorent). La production de béton est aussi destructrice en amont, avec l’extraction massive du sable, la pollution aux abords des usines et ses effets sur la santé des habitant·e·s.
On revient ensuite en studio avec deux participants, qui nous racontent le déroulement de l’occupation depuis le rendez-vous discret jusqu’à la nuit passée dans un décor passablement hostile fait de tas de gravats, de silos à béton et de grosses machines.
On aborde aussi plus largement la campagne des Soulèvements de la terre, ses objectifs et ses orientations politiques.
Pour en savoir plus sur les actions passées et à venir des soulèvements, dans lesquelles se retrouvent des collectifs locaux mobilisés contre des projets de bétonisation, des organisations nationales et toutes sortes de personnes c’est ici.
Et comme le dit notre invité en conclusion : venez, on se marre, c’est cool !

 

#8

Les Soulèvements de la terre - Lutte des Sucs, mai 2021

Par Zoom écologie

Nous étions en Haute-Loire le week-end du 22-23 mai pour participer à la mobilisation contre la RN88, organisée par le collectif la Lutte des Sucs et qui constituait le 3e rendez-vous des Soulèvements de la terre en 2021. Voir plus

Dans cette émission, on vous propose d’abord une carte postale sonore de la manifestation qui s’est tenue le samedi 22 au Puy-en-Velay et qui a rassemblé aussi bien des collectifs et associations locales que des luttes d’autres régions venues en soutien.
On vous emmène ensuite au campement qui a eu lieu sur le tracé même de la future route, dans une prairie au milieu des sucs, pour des discussions, construction de cabanes, potager, interventions des différent.e.s participant.e.s à la lutte.
Enfin, on fait un point sur les derniers développements de la mobilisation pendant la dizaine de jours qui a suivi ces trois jours des soulèvements, avec une membre du collectif de la lutte des Sucs, et bien sûr aussi sur les perspectives pour la suite : il y a déjà un rendez-vous mi-juillet pour une transhumance sur le tracé de la route !

Plus d’infos sur la lutte des sucs ici
Et pour les Soulèvements de la terre

#7

Les Soulèvements de la terre - Rennes, avril 2021

Par Zoom écologie

Reportage à la manifestation du 10 avril 2021 pour la défense de la Prévalaye à Rennes avec plein de participant.e.s à cette deuxième action de la Saison 1 des Soulèvements de la Terre, et en bonus le reportage de Dijoncter à Besançon pour la toute première action de cette campagne contre la bétonisation. Voir plus

Dans l’émission de cette semaine, on vous emmène à Rennes pour la 2e action de la saison 1 des Soulèvements de la Terre. Cette campagne de mobilisation contre l’accaparement et la bétonisation des terres a commencé fin mars à Besançon. À Rennes, elle concerne la défense de la Prévalaye : à la périphérie de la ville, ces prairies et jardins familiaux sont menacés de disparaître sous le béton et le gazon artificiel du centre d’entraînement du Stade Rennais.
On vous emmène donc dans la manifestation du samedi 10 avril, et les participant.e.s nous expliquent les enjeux spécifiques de la Prévalaye et la démarche plus générale des Soulèvements de la Terre.

En bonus, le reportage de Dijoncter à Besançon pour la journée en défense des jardins des Vaîtes, la toute première des actions de la campagne des Soulèvements.

Plus d’informations et prochains RDV pour occuper des terres :
https://lessoulevementsdelaterre.org/

#6

Friches en lutte - Du marais Wiels à l’est de la ZAD

Par Zoom écologie

Dans la continuité de notre émission qui interrogeait la part du sauvage dans les luttes écologistes, cette semaine Zoom écologie part en balade dans deux friches en lutte : le marais Wiels à Bruxelles et l'est de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. Voir plus

Dans la continuité de notre émission qui interrogeait la part du sauvage dans les luttes écologistes, cette semaine Zoom écologie part en balade dans deux friches en lutte.
D’abord au marais Wiels à Bruxelles, en compagnie d’une membre du collectif qui lutte pour la préservation de ce lieu inattendu ; puis sur la ZAD de NDDL en compagnie de naturalistes en lutte.
On va donc voir à quoi ressemblent concrètement des lieux où l’enfrichement provoque quelques surprises.
Le marais Wiels est un plan d’eau né d’un accident de chantier, sur un ancien site industriel à quelques encablures de la gare du Midi à Bruxelles. Depuis que l’eau a rempli le trou creusé par les bulldozers pour construire un parking, les travaux se sont arrêtés et les oiseaux ont pris leurs quartiers dans la roselière qui s’est installée à la place des voitures et des immeubles. Les habitant.e.s du quartier viennent s’y promener, à leur rythme, et les membres du collectif cherchent des solutions pour conserver dans ce lieu la cohabitation entre oiseaux sauvages et riverains de tous âges.
L’est de la ZAD, de son côté, a d’abord été paradoxalement préservé par le projet d’aéroport, puisque le remembrement n’y a jamais eu lieu, préservant ainsi la structure du bocage, alors que l’arrêt des cultures a laissé la place à des friches densément habitées. Pendant l’occupation et la lutte à la ZAD, le coin que nous visitons a fait partie de la zone non-motorisée et a connu des modes d’habiter particuliers qui ont laissé sa place au côté sauvage du lieu.

Pour retrouver les infos concernant le marais Wiels, voir leur page FB

 

#5

Reprise de terres - Quelle place pour le sauvage dans les luttes écologistes ? Entretien avec Virginie Maris

Par Zoom écologie

La défense des terres et des espaces naturels veut-elle forcément dire intervention humaine ? Peut-on imaginer des formes de déprise de terres, sans mettre en concurrence usage et non-usage des espaces ? Comment défendre les intérêts de la part sauvage du monde sans adopter un point de vue surplombant et moraliste ? Et les mamouths dans tout ça ? Voir plus

La défense des terres et des espaces naturels veut-elle forcément dire intervention humaine ? Peut-on imaginer des formes de déprise de terres, sans mettre en concurrence usage et non-usage des espaces ? Comment défendre les intérêts de la part sauvage du monde sans adopter un point de vue surplombant et moraliste ? Et les mamouths dans tout ça ?
Zoom écologie essaye de répondre à ces questions dans cet entretien avec Virginie Maris, philosophe de l’environnement et membre de la revue Terrestres, enregistré lors des rencontres Reprise de terres en août 2021 à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes.

Plus d’infos sur Reprise de terres ici

Virginie Maris a publié récemment La part sauvage du monde (Seuil, 2018)

#4

Retour sur la COP 26 de Glasgow

Par Zoom écologie

Comme tout a été dit ou presque sur le fiasco climatique qu’aura été cette COP26 se concluant par un objectif dramatique de 1,5°C d’ici 2100, on fait (comme tout le monde) un pas de côté pour parler de la COP elle-même avec deux militant.e.s présent.e.s à Glasgow pour l’événement.

#3

Luttes contre le colonialisme énergétique au Mexique

Par Zoom écologie

Dans cette émission, nous recevons des membres du collectif Stop EDF Mexique à l’occasion de la tournée d’information organisée en France en septembre-octobre, avec Josefa, membre des communautés Zoques en lutte contre l’implantation de parcs éoliens et de mines à ciel ouvert dans l’isthme de Tehuantepec au Mexique.

#2

Reprise de terres - L’installation paysanne

Par Zoom écologie

Dans cette émission, enregistrée pendant les rencontres Reprise de terres à la ZAD de NDDL en août 2021, nous abordons les enjeux de l’installation paysanne avec des membres de l’Atelier Paysan, de Terre de Liens et de l’association AGTER. Comment nourrir au mieux le maximum de monde ET saper la domination de l’agriculture industrielle ? Dans quelles conditions peut-on vivre correctement du travail de la terre ?

#1

Expulsion des Jardins à défendre d’Aubervilliers : la lutte continue

Par Zoom écologie

Le 3 septembre dernier, jour de rentrée des classes, les Jardins à défendre d’Aubervilliers, occupés depuis mai dernier, ont été expulsés à l’aube par la police pour laisser place aux pelleteuses qui doivent préparer le terrain pour le chantier de la piscine d’entraînement olympique et son « solarium minéral ».