La lutte c’est classe Pratiques syndicales et analyses marxistes. Qu'est-ce que la classe ouvrière aujourd'hui ? À quoi sert le « dialogue social » ? Que faire face aux licenciements ? Voilà certaines des questions brûlantes que cette série de podcasts se propose d'aborder : en réunissant des syndicalistes intéressé·es aux sciences sociales et des chercheur·ses intéressé·es au syndicalisme, et en s'adressant principalement au milieu syndical. Il s'agit de combiner réflexions sur les pratiques syndicales et analyses marxistes, pour sortir à la fois du débat d'orientation routinier qui limite souvent la réflexion syndicale, et du détachement surplombant qui enferme souvent la réflexion académique. Animation du podcast : des doctorant·es en science politique et sociologie travaillant sur le syndicalisme et les relations professionnelles, et des syndicalistes CGT Métallurgie, CGT HPE, CGT Santé, SUD-Rail, SUD PTT. L'image qui illustre ce podcast a été réalisée à partir d'une photographie partagée dans la Photothèque Rouge et prise par JMB lors d'un rassemblement des salariés de Continental devant l'usine de Claroix, le 17 mars 2009.
Usages syndicaux du droit - Partie 2

2e partie de la table-ronde sur les usages syndicaux du droit, avec Karl Ghazi (CGT Paris), Laurent Dégousée (Fédération SUD Commerce), Marie-Laure Dufresne-Castets (avocate) et Pauline Grimaud (sociologue).


Usages syndicaux du droit - Partie 1

1e partie de la table-ronde sur les usages syndicaux du droit, avec Karl Ghazi (CGT Paris), Laurent Dégousée (Fédération SUD Commerce), Marie-Laure Dufresne-Castets (avocate) et Pauline Grimaud (sociologue).


Ubérisation, deuxième partie

Si on entend beaucoup parler d'ubérisation ces dernières années, c'est grâce aux nombreuses mobilisations de livreurs et livreuses à vélo. Car derrière l'image d'Epinal des publicités, il y a toute une organisation du travail et une exploitation grandissante de travailleuses et travailleurs précaires. Mais il y a aussi de l'entraide, des luttes, des organisations qui se structurent et des projets alternatifs aux grandes plate-formes. On cherchera dans ce podcast à comprendre ce que signifie concrètement l'ubérisation, à la fois pour les entreprises qui en profitent et pour les travailleurs et travailleuses de ce secteur. On parlera aussi de la lutte des livreurs et de la façon dont ils se mobilisent. Pour aborder ces questions, nous avons rencontré les sociologues Chloé Lebas et Arthur Jan, ainsi que Jérôme Pimot du Collectif des Livreurs Autonome de Plateformes (CLAP) et Arthur Hay de la CGT des Livreurs. Vous entendrez également plusieurs extraits de film, tirés de l'excellent Sorry we missed you de Ken Loach.


Ubérisation, première partie

Si on entend beaucoup parler d'ubérisation ces dernières années, c'est grâce aux nombreuses mobilisations de livreurs et livreuses à vélo. Car derrière l'image d'Epinal des publicités, il y a toute une organisation du travail et une exploitation grandissante de travailleuses et travailleurs précaires. Mais il y a aussi de l'entraide, des luttes, des organisations qui se structurent et des projets alternatifs aux grandes plate-formes. On cherchera dans ce podcast à comprendre ce que signifie concrètement l'ubérisation, à la fois pour les entreprises qui en profitent et pour les travailleurs et travailleuses de ce secteur. On parlera aussi de la lutte des livreurs et de la façon dont ils se mobilisent. Pour aborder ces questions, nous avons rencontré les sociologues Chloé Lebas et Arthur Jan, ainsi que Jérôme Pimot du Collectif des Livreurs Autonome de Plateformes (CLAP) et Arthur Hay de la CGT des Livreurs. Vous entendrez également plusieurs extraits de film, tirés de l'excellent Sorry we missed you de Ken Loach.