Sortir du capitalisme Nous sommes nombreux et nombreuses aujourd'hui à nous accorder sur l'urgence sociale et écologique de sortir du capitalisme. Oui, mais qu'est-ce qu'on entend par capitalisme ? Comment penser les rapports d'exploitation et de domination qui lui sont indissociables, c'est-à-dire les rapports entre classes sociales ? Comment penser les structures de domination qui lui sont associées, comme l’État, ou les rapports de domination avec lesquels il co-évolue, comme le racisme et le sexisme ? Sortir du capitalisme, oui, mais comment, et avec quel horizon ? Que penser de l'histoire des gouvernements de gauche s'étant revendiqué anti-capitalistes et qui, du PS de François Mitterrand à Syriza en Grèce, ont été des gouvernements au service du capital, ou qui, comme au Venezuela, ont constitué une nouvelle classe dominante ? Que penser des révolutions du passé qui ont mal tourné, comme la révolution russe de 1917, ou de celles qui ont échoué, comme la révolution espagnole de 1936 ? Que penser des partis, des organisations, des syndicats et des mouvements qui se proclament aujourd'hui anti-capitalistes, mais aussi des luttes et des mouvements sociaux comme les gilets jaunes ? Comment pouvons-nous sortir du capitalisme de manière émancipatrice ? Et enfin, sortir du capitalisme, mais avec quel type de société à l'horizon ? Voilà des problèmes sur lesquels nous tenterons avec nos invité-e-s de vous donner du grain à moudre, sur lesquels on mettra notre grain de sel en espérant être un grain de sable dans la machine, chaque mois sur Spectre.
Pourquoi Sortir du capitalisme ?

Sortir du capitalisme ? Beaucoup de gens se disent "anticapitalistes", appelent à "changer le système, pas le climat" ou s'en prennent aux "1 %" de super-riches, mais peut-on réduire le système capitaliste au néo-libéralisme, à la mondialisation et à la montée des inégalités ? Peut-on et veut-on retourner aux "Trente Glorieuses" (1945-1975) ? Les "99 %" forment-ils une seule et une même classe aux intérêts essentiellement identiques ? Mélenchon à l'Elysée en 2022, est-ce que ça changerait tout ? Les capitalistes et les politiciens font-ils ce qu'ils veulent ? Une France avec un gouvernement de gauche anti-libérale au pouvoir libérée du marché mondial et européen serait-elle post-capitaliste et laissée tranquille ? Pourquoi les bourgeoisies occidentales détest(ai)ent les bolchéviks et les gouvernements autoritaires de gauche ? Pourquoi Syriza et Mitterrand ont fini par adopter un programme néo-libéral ? Y'a-t-il une seule manière de rompre avec le capitalisme mondial ? Pourquoi la révolution bolchévique a-t-elle débouchée sur une dictature ? Sortir du capitalisme va-t-il être un diner de gala ? Le capitalisme peut-il devenir écologique ou décroissant ? Joe Biden ou même la Chine peuvent-ils être à l'avant-garde d'une réforme écologique et sociale du capitalisme ? Autant de questions qu'on se pose et auxquelles on essaye de répondre dans cet épisode introductif.


Teaser

Nous sommes nombreux et nombreuses aujourd'hui à nous accorder sur l'urgence sociale et écologique de sortir du capitalisme. Oui, mais qu'est-ce qu'on entend par capitalisme ? Comment penser les rapports d'exploitation et de domination qui lui sont indissociables, c'est-à-dire les rapports entre classes sociales ? Comment penser les structures de domination qui lui sont associées, comme l'Etat, ou les rapports de domination avec lesquels il co-évolue, comme le racisme et le sexisme ? Sortir du capitalisme, oui, mais comment, et avec quel horizon ? Que penser de l'histoire des gouvernements de gauche s'étant revendiqué anti-capitalistes et qui, du PS de François Mitterrand à Syriza en Grèce, ont été des gouvernements au service du capital, ou qui, comme au Venezuela, ont constitué une nouvelle classe dominante ? Que penser des révolutions du passé qui ont mal tourné, comme la révolution russe de 1917, ou de celles qui ont échoué, comme la révolution espagnole de 1936 ? Que penser des partis, des organisations, des syndicats et des mouvements qui se proclament aujourd'hui anti-capitalistes, mais aussi des luttes et des mouvements sociaux comme les gilets jaunes ? Comment pouvons-nous sortir du capitalisme de manière émancipatrice ? Et enfin, sortir du capitalisme, mais avec quel type de société à l'horizon ? Voilà des problèmes sur lesquels nous tenterons avec nos invité-e-s de vous donner du grain à moudre, sur lesquels on mettra notre grain de sel en espérant être un grain de sable dans la machine, chaque mois sur Spectre.