Zoom écologie

Par Zoom écologie

Zoom écologie est une émission de la radio Fréquence Paris Plurielle, diffusée tous les jeudis soirs sur 106.3 fm en Ile-de-France et chaque semaine sur Spectre. Plusieurs équipes se relaient pour raconter, entre reportages et entretiens, les luttes et les réflexions de celles et ceux qui ne se contentent pas de petits gestes ni de marcher pour le climat. Voir plus

Retrouvez toutes nos émissions précédentes et nos actualités sur notre site http://zoom-ecologie.net/ et sur Twitter @ZoomEcologie.

S’abonner sur

Spectre – Zoom écologie
#12

Nouveau paysage de classe et de conflit aux États-Unis - Hinterland avec Phil A. Neel (novembre 2020)

Par Zoom écologie

Au lendemain des élections présidentielles aux Etats-Unis, nous recevions Phil A. Neel, géographe communiste de Seattle, pour discuter son livre Hinterland paru en français aux éditions Grevis [rediffusion, novembre 2020]. Voir plus

L’hinterland, c’est l’arrière-pays du capitalisme, des banlieues où se concentrent les infrastructures logistiques et leurs ouvrier.e.s aux zones reculées qui vivent de l’extraction des matières premières, en passant par les banlieues lointaines plus cossues et les anciennes villes industrielles en déclin. L’hinterland, ce sont donc les espaces dégradés et en crise d’où émergent des formes politiques inattendues des conflits récents : d’un côté les révoltes des banlieues noires avec Black Lives Matter, de l’autre les milices patriotes.
Nous recevons aussi Adrien, l’éditeur du livre en français, qui aborde les idées fortes du livre et ce qu’elles nous permettent de penser dans le contexte français, presque deux ans après le début du mouvement des Gilets Jaunes.

#11

Cleveland, désurbanisation et résistances dans l’Amérique abandonnée - Max Rousseau et Vincent Béal

Par Zoom écologie

Avec Vincent Béal et Max Rousseau, auteurs de Plus vite que le coeur d’un mortel. Désurbanisation et résistances dans l’Amérique abandonnée (paru aux éditions Grevis). On aborde les phénomènes de prises et de déprises de terres dans une ville en déclin - Cleveland, aux USA - avec à la fois des tentatives d’auto-organisation pour répondre à des besoins de subsistance, des formes de capitalisme social (le "Cleveland model" qui repose sur la consommation locale de biens et services produits par des entreprises coopératives) et des formes familières de spéculation foncière dans les friches et les interstices urbains.

#10

Politique des soulèvements terrestres - Entretien avec Léna Balaud et Antoine Chopot

Par Zoom écologie

Dans cette émission nous recevons Léna Balaud et Antoine Chopot pour discuter de leur livre Nous ne sommes pas seuls : politique des soulèvements terrestres, paru en mars dernier dans la collection Anthropocène (Seuil). Voir plus

A partir d’expériences de luttes dans différentes régions du monde, les deux auteures proposent de penser les alliances entre humains et non-humains dans les luttes environnementales, et dans une perspective communiste. On discute donc de bombes à graines, d’alliances entre naturalistes et balbuzards pour sauvegarder des forêts, de la participation des brebis à la mobilisation contre une déviation routière ou encore de la résistance de l’amarante dans les champs d’OGM ; et on s’interroge sur la lutte de classe qui opposerait les capitalistes, bétonneurs et autres profiteurs, aux vivants humains et non-humains dont les intérêts convergent dans la défense de la terre.
On espère que cette discussion vous donnera envie de lire le livre et de poursuivre la réflexion !

#9

Les Soulèvements de la terre - Grand Péril Express, juin 2021

Par Zoom écologie

Désarmons le béton ! Une émission sur l'action finale de la saison 1 des Soulèvements de la terre : reportage lors de l'action Grand Péril Express (blocage et occupation de sites de production de béton à Gennevilliers), puis retour en studio pour le débrief et une discussion sur les objectifs des Soulèvements avec deux participants. Voir plus

On vous emmène d’abord au port de Gennevilliers avec un reportage sur l’occupation de plusieurs sites de l’industrie du béton lors de l’action Grand péril express. Les bétonneurs sont en effet au coeur des logiques destructrices de l’aménagement urbain, avec la construction des équipements des JO (la piscine et son solarium sur les jardins d’Aubervilliers, le village des médias sur le parc de la Courneuve), du Grand Paris express (métro 17 et 18 avec gares en plein champ à Gonesse et à Saclay) ou encore des projets immobiliers douteux (tous ces « éco-quartiers » en béton que les promoteurs adorent). La production de béton est aussi destructrice en amont, avec l’extraction massive du sable, la pollution aux abords des usines et ses effets sur la santé des habitant·e·s.
On revient ensuite en studio avec deux participants, qui nous racontent le déroulement de l’occupation depuis le rendez-vous discret jusqu’à la nuit passée dans un décor passablement hostile fait de tas de gravats, de silos à béton et de grosses machines.
On aborde aussi plus largement la campagne des Soulèvements de la terre, ses objectifs et ses orientations politiques.
Pour en savoir plus sur les actions passées et à venir des soulèvements, dans lesquelles se retrouvent des collectifs locaux mobilisés contre des projets de bétonisation, des organisations nationales et toutes sortes de personnes c’est ici.
Et comme le dit notre invité en conclusion : venez, on se marre, c’est cool !

 

#8

Les Soulèvements de la terre - Lutte des Sucs, mai 2021

Par Zoom écologie

Nous étions en Haute-Loire le week-end du 22-23 mai pour participer à la mobilisation contre la RN88, organisée par le collectif la Lutte des Sucs et qui constituait le 3e rendez-vous des Soulèvements de la terre en 2021. Voir plus

Dans cette émission, on vous propose d’abord une carte postale sonore de la manifestation qui s’est tenue le samedi 22 au Puy-en-Velay et qui a rassemblé aussi bien des collectifs et associations locales que des luttes d’autres régions venues en soutien.
On vous emmène ensuite au campement qui a eu lieu sur le tracé même de la future route, dans une prairie au milieu des sucs, pour des discussions, construction de cabanes, potager, interventions des différent.e.s participant.e.s à la lutte.
Enfin, on fait un point sur les derniers développements de la mobilisation pendant la dizaine de jours qui a suivi ces trois jours des soulèvements, avec une membre du collectif de la lutte des Sucs, et bien sûr aussi sur les perspectives pour la suite : il y a déjà un rendez-vous mi-juillet pour une transhumance sur le tracé de la route !

Plus d’infos sur la lutte des sucs ici
Et pour les Soulèvements de la terre

#7

Les Soulèvements de la terre - Rennes, avril 2021

Par Zoom écologie

Reportage à la manifestation du 10 avril 2021 pour la défense de la Prévalaye à Rennes avec plein de participant.e.s à cette deuxième action de la Saison 1 des Soulèvements de la Terre, et en bonus le reportage de Dijoncter à Besançon pour la toute première action de cette campagne contre la bétonisation. Voir plus

Dans l’émission de cette semaine, on vous emmène à Rennes pour la 2e action de la saison 1 des Soulèvements de la Terre. Cette campagne de mobilisation contre l’accaparement et la bétonisation des terres a commencé fin mars à Besançon. À Rennes, elle concerne la défense de la Prévalaye : à la périphérie de la ville, ces prairies et jardins familiaux sont menacés de disparaître sous le béton et le gazon artificiel du centre d’entraînement du Stade Rennais.
On vous emmène donc dans la manifestation du samedi 10 avril, et les participant.e.s nous expliquent les enjeux spécifiques de la Prévalaye et la démarche plus générale des Soulèvements de la Terre.

En bonus, le reportage de Dijoncter à Besançon pour la journée en défense des jardins des Vaîtes, la toute première des actions de la campagne des Soulèvements.

Plus d’informations et prochains RDV pour occuper des terres :
https://lessoulevementsdelaterre.org/

#6

Friches en lutte - Du marais Wiels à l’est de la ZAD

Par Zoom écologie

Dans la continuité de notre émission qui interrogeait la part du sauvage dans les luttes écologistes, cette semaine Zoom écologie part en balade dans deux friches en lutte : le marais Wiels à Bruxelles et l'est de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. Voir plus

Dans la continuité de notre émission qui interrogeait la part du sauvage dans les luttes écologistes, cette semaine Zoom écologie part en balade dans deux friches en lutte.
D’abord au marais Wiels à Bruxelles, en compagnie d’une membre du collectif qui lutte pour la préservation de ce lieu inattendu ; puis sur la ZAD de NDDL en compagnie de naturalistes en lutte.
On va donc voir à quoi ressemblent concrètement des lieux où l’enfrichement provoque quelques surprises.
Le marais Wiels est un plan d’eau né d’un accident de chantier, sur un ancien site industriel à quelques encablures de la gare du Midi à Bruxelles. Depuis que l’eau a rempli le trou creusé par les bulldozers pour construire un parking, les travaux se sont arrêtés et les oiseaux ont pris leurs quartiers dans la roselière qui s’est installée à la place des voitures et des immeubles. Les habitant.e.s du quartier viennent s’y promener, à leur rythme, et les membres du collectif cherchent des solutions pour conserver dans ce lieu la cohabitation entre oiseaux sauvages et riverains de tous âges.
L’est de la ZAD, de son côté, a d’abord été paradoxalement préservé par le projet d’aéroport, puisque le remembrement n’y a jamais eu lieu, préservant ainsi la structure du bocage, alors que l’arrêt des cultures a laissé la place à des friches densément habitées. Pendant l’occupation et la lutte à la ZAD, le coin que nous visitons a fait partie de la zone non-motorisée et a connu des modes d’habiter particuliers qui ont laissé sa place au côté sauvage du lieu.

Pour retrouver les infos concernant le marais Wiels, voir leur page FB

 

#5

Reprise de terres - Quelle place pour le sauvage dans les luttes écologistes ? Entretien avec Virginie Maris

Par Zoom écologie

La défense des terres et des espaces naturels veut-elle forcément dire intervention humaine ? Peut-on imaginer des formes de déprise de terres, sans mettre en concurrence usage et non-usage des espaces ? Comment défendre les intérêts de la part sauvage du monde sans adopter un point de vue surplombant et moraliste ? Et les mamouths dans tout ça ? Voir plus

La défense des terres et des espaces naturels veut-elle forcément dire intervention humaine ? Peut-on imaginer des formes de déprise de terres, sans mettre en concurrence usage et non-usage des espaces ? Comment défendre les intérêts de la part sauvage du monde sans adopter un point de vue surplombant et moraliste ? Et les mamouths dans tout ça ?
Zoom écologie essaye de répondre à ces questions dans cet entretien avec Virginie Maris, philosophe de l’environnement et membre de la revue Terrestres, enregistré lors des rencontres Reprise de terres en août 2021 à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes.

Plus d’infos sur Reprise de terres ici

Virginie Maris a publié récemment La part sauvage du monde (Seuil, 2018)

#4

Retour sur la COP 26 de Glasgow

Par Zoom écologie

Comme tout a été dit ou presque sur le fiasco climatique qu’aura été cette COP26 se concluant par un objectif dramatique de 1,5°C d’ici 2100, on fait (comme tout le monde) un pas de côté pour parler de la COP elle-même avec deux militant.e.s présent.e.s à Glasgow pour l’événement.

#3

Luttes contre le colonialisme énergétique au Mexique

Par Zoom écologie

Dans cette émission, nous recevons des membres du collectif Stop EDF Mexique à l’occasion de la tournée d’information organisée en France en septembre-octobre, avec Josefa, membre des communautés Zoques en lutte contre l’implantation de parcs éoliens et de mines à ciel ouvert dans l’isthme de Tehuantepec au Mexique.

#2

Reprise de terres - L’installation paysanne

Par Zoom écologie

Dans cette émission, enregistrée pendant les rencontres Reprise de terres à la ZAD de NDDL en août 2021, nous abordons les enjeux de l’installation paysanne avec des membres de l’Atelier Paysan, de Terre de Liens et de l’association AGTER. Comment nourrir au mieux le maximum de monde ET saper la domination de l’agriculture industrielle ? Dans quelles conditions peut-on vivre correctement du travail de la terre ?

#1

Expulsion des Jardins à défendre d’Aubervilliers : la lutte continue

Par Zoom écologie

Le 3 septembre dernier, jour de rentrée des classes, les Jardins à défendre d’Aubervilliers, occupés depuis mai dernier, ont été expulsés à l’aube par la police pour laisser place aux pelleteuses qui doivent préparer le terrain pour le chantier de la piscine d’entraînement olympique et son « solarium minéral ».